dimanche, juillet 21Top2043news.com

RDC:Clôture de la session ordinaire de Mars à l’Assemblée provinciale de Kinshasa

Spread the love

Kinshasa, 2 Juillet 2024(TOP243NEWS).-Cérémonie de clôture solennelle de la Session Ordinaire de Mars 2024.Les députés provinciaux de l’ Assemblée provinciale de Kinshasa, ont pris part à une plénière le lundi dernier, consacrée à la clôture officielle de la session ordinaire de mars 2024.

Dans son discours de clôture, le président de l’Assemblée provinciale de Kinshasa Levi Mbuta a condamné fermement la tentative de coup d’État déjoué par l’armée le 19 Mai dernier, avant d’indiquer que le seul moyen d’accéder dans la magistrature suprême, est par les élections.

Il a salué le travail parlementaire réalisé par les élus de la capitale tout au long de cette session ordinaire de Mars, un travail remarquable a-t-il déclaré.

Les matières prévues dans cette session ordinaire de Mars notamment l’investiture des membres du gouvernement et l’audition du programme d’actions du gouverneur de la ville, n’ayant pas été épuisé, une session extraordinaire sera convoquée dans les prochains jours, a-t-il annoncé.

Le près Levi Mbuta appelle le nouveau gouvernement qui sera investi et le gouverneur de province de travailler pour le bien être de Kinois, et surtout de tenir compte des priorités de la ville notamment : la lutte contre le coulage des recettes Public, la lutte contre l’insalubrité, la lutte contre le phénomène Kuluna, le paiement régulier des salaires des institutions de la ville, la lutte contre les constructions anarchiques, les cimetières publics à moindre coût, les logements sociaux, la révision des contrats qui ne profitent pas à la ville.

Il a exhorté le nouveau gouvernement provincial à déposer dans un délai imparti le budget.

Bien avant cette clôture, le rapporteur André Nkongolo a présenté les procès verbaux des séances plénières passées.

Par la suite, il y a eu Examen et adoption du projet de dotation budgétaire réaménagée de l’Assemblée provinciale de Kinshasa pour l’exercice 2024.

Prenant la parole, le président de la
commission ECOFIN a sollicité un délai supplémentaire de dix jours pour faire un travail de fond. Il a souligné que Ladite commission a été butée par des contraintes pour bien réaliser le projet de dotation budgétaire réaménagée de l’Assemblée provinciale de Kinshasa pour l’exercice 2024.

Parmi ces contraintes, il cite notamment la non installation du
gouvernement provincial, qui empêche Selon lui la commission ECOFIN d’entrer en possession de certains documents, devant permettre un travail de qualité.

Après l’intervention de quelques députés provinciaux, la plénière étant souveraine a accordé ce délai de dix jours à la commissaire ECOFIN.

Mike Pakoto.

%d blogueurs aiment cette page :