samedi, juin 15Top2043news.com

RDC:Dédollarisation de l’économie congolaise,après les échecs de Matata Ponyo, Bruno Tshibala et Sama Lukonde, Malangu Kabedi veut tenter l’aventure ! (Analyse)

Spread the love

Kinshasa, 7 juin 2024(TOP243NEWS).-Rétablir son statut d’instrument de souveraineté.

Le gouvernement Sama Lukonde a vu le dollar partir de 2.000FC jusqu’à 2.800FC aujourd’hui. Bien que le président Tshisekedi ait appelé, début août 2021, à une réflexion profonde pour faire du franc congolais une monnaie forte et stable, le combat est encore rude pour parvenir à interdire la circulation parallèle des autres monnaies étrangères comme il se passe dans beaucoup de pays, pour permettre au Franc congolais de retrouver ses fonctions essentielles.

A la 129ème réunion du Conseil des ministres du vendredi 15 mars dernier, le Gouvernement Sama Lukonde avait décidé que tous les droits, taxes, redevances et factures des entreprises et établissements publics devraient être payés en Franc congolais dès le 1er avril 2024.

D’après le compte-rendu fait par le porte-parole du gouvernement, Patrick Muyaya Katembwe, cette décision découlait du fait que la situation sur le marché des changes nécessitait une politique monétaire restrictive devant contribuer à l’appréciation du Franc congolais par rapport au dollar américain.

Il était donc question d’appliquer notamment les mesures relatives à l’obligation de payer les droits, taxes, redevances et factures des entreprises et services publics en Franc congolais à partir du 1er avril 2024 y compris l’installation des terminaux dans les supermarchés.

Le 1er avril est passé et l’on est en juin, mais rien n’a changé dans les transactions commerciales. Les loyers, les garanties locatives, les dots et autres paiements dans les supermarchés et auprès des ambassades se font toujours forcement en dollars. Et Sama Lukonde et son gouvernement sont en train de partir queue dans les pattes. Que fera alors la pauvre Malangu Kabedi pour fléchir tous ces indo-pakistano-libanais qui tiennent et dominent à 90% l’économie congolaise ? Croisons toujours les doigts.

Alister Makila.

%d blogueurs aiment cette page :