samedi, juin 15Top2043news.com

RDC:Le coup d’État déjoué à Kinshasa (Revue de presse)

Spread the love

Kinshasa,20 Mai 2024(TOP243NEWS).-Les médias de Kinshasa, capitale de la République démocratique du Congo, se sont concentrés lundi sur le coup d’État déjoué dimanche à Gombe par l’armée.

Le média d’État, l’Agence congolaise de presse (ACP) a noté que cette tentative de coup d’Etat a impliqué des «  Congolais et des
étrangers  », tout en rapportant que les forces de défense et
de sécurité ont le contrôle total de
la situation.

Selon des témoignages
recueillis par l’ACP, les assaillants seraient venus du côté du fleuve,
sans d’autres détails.

Elle a rappelé que des images publiées dans les réseaux sociaux ont
montré une trentaine de personnes armées et habillées en tenue militaire hisser le drapeau de l’ex-Zaïre devant un bâtiment.

Intervenant sur la télévision d’Etat, la Radiotélévision nationale congolaise (RTNC), a écrit le média d’État, le porte-parole de l’armée
a dit : «  Les Forces armées
de la République démocratique du
Congo portent à la connaissance de
l’opinion nationale et internationale
qu’un coup d’Etat a été étouffé dans
l’œuf par les forces de défense et de
sécurité ».

Le journal Le Phare a souligné que des millions de Congolaises et Congolais ont failli passer dimanche 19 mai une fête de la Pentecôte effrayante.

Il a signalé qu’un commando armé, composé d’une quarantaine d’éléments habillés en tenues militaires estampillées de l’emblème « Zaïre » et brandissant l’ancien drapeau national sous le régime Mobutu, a attaqué d’abord la résidence de Vital Kamerhe et ensuite le Palais de la Nation, dans la commune de la Gombe, autour de 4 heures du matin.

Selon un bilan provisoire, a-t-il fait savoir, deux policiers de la garde officielle de Kamerhe ont trouvé la mort dans les affrontements avec les insurgés, pendant environ une heure, tandis que ces derniers ont perdu un des leurs, dont ils auraient emporté le corps dans leur fuite.

Après avoir « sécurisé » la résidence de Kamerhe et son périmètre immédiat, a indiqué le tabloïd, les éléments de la Garde Républicaine se sont déployés au Palais de la Nation où ils ont mis les assaillants en déroute, tuant au passage quelques-uns d’entre eux et procédant à la capture de plusieurs autres.

Le média Radiookapi a fait remarquer que l’armée a annoncé un bilan de 4 morts.

Il a précisé que le bilan de la tentative de coup d’Etat s’est élevé à quatre morts du côté des assaillants dont leur leader, Christian Malanga, un Congolais naturalisé américain.

Le site d’informations Actualité.cd a rapporté du vice-Premier ministre de l’Intérieur : « En attendant une communication élaborée sur les incidents qui se sont déroulés dans la commune de la Gombe dans la nuit de ce dimanche 19 mai 2024, nous tenons à rassurer la communauté nationale et internationale que nos forces de défense et de sécurité ont rétabli, avec promptitude, l’ordre public perturbé par des hommes armés. La population est ainsi appelée à demeurer calme et à vaguer librement à ses occupations ».

Il a signalé que le gouvernement de la République du Congo a annoncé suite aux événements survenus tôt ce matin en République démocratique du Congo (RDC), un obus en provenance de Kinshasa s’est abattu à Brazzaville, dans l’arrondissement 2 Bacongo, précisément au quartier M’Pissa dans la zone dite des Trois Francs.

Selon un communiqué du ministère de la Communication et médias du Congo, a ajouté le média, « cet accident a directement touché quatre (4) parcelles; des éclats dus à l’impact ont également touché une dizaine d’autres parcelles environnantes; d’autre part, quelques personnes ont été légèrement blessées, l’une d’entre elles ayant été transportée à l’hôpital des armées de Brazzaville pour prise en charge par les services de santé ».

Régules N’kabu.

%d blogueurs aiment cette page :