RDC : S. Lukonde lance les travaux de l’atelier de validation des données de l’EFTP.

RDC : S. Lukonde lance les travaux de l’atelier de validation des données de l’EFTP.

Spread the love

Kinshasa, le 29 novembre 2022(TOP243NEWS).-Le Premier Ministre, Jean-Michel Sama Lukonde, a procédé, ce mardi 29 novembre 2022 à Pullman Hôtel, à l’ouverture de l’atelier de validation des résultats sur l’étude de redynamisation du Système d’Information pour la Gestion de l’Éducation « SIGE » dans le secteur de l’enseignement, de la formation technique et professionnelle (SIGE-EFTP).

Dans son allocution, le Premier Ministre a souligné que le Gouvernement réserve une place de choix au secteur de l’enseignement et de la formation technique et professionnelle.

« C’est une grande joie de patronner ces assises consacrées à la validation des résultats de l’étude pilote des données collectées auprès des établissements de formation professionnelle et technique dans trois villes de notre pays, à savoir Kinshasa, Lubumbashi et Matadi pour le compte du système de l’information pour la gestion de l’éducation volet enseignement technique et professionnel. »

Pour lui, l’action du Gouvernement ne peut que s’appuyer sur une telle démarche qui favorise, en amont, la collecte des données statistiques dans différents secteurs de la vie publique et de leurs centralisations harmonisées pour une visibilité à l’international. Cette initiative rejoint, selon le Premier Ministre, la vision du Chef de l’État, qui fait de la formation d’une main-d’œuvre qualifiée, un levier pour le développement de notre pays. Elle est la voie pour la création d’une classe moyenne et justifie la détermination du Gouvernement à accompagner ce processus devant doter le secteur de la formation et de l’enseignement technique et professionnel des outils nécessaires à la garantie d’une formation de qualité.

bien avant le mot d’ouverture du Premier Ministre, la Ministre de la Formation professionnelle, Antoinette Kipulu Kabenga est largement revenue sur l’importance de cette étude qui doit être validée à l’issue de ces deux jours d’atelier. Pour elle, la formation professionnelle autonomise les jeunes et favorise leur intégration professionnelle.

Signalons que, Le Représentant-pays de l’UNESCO et l’Ambassadeur de la Corée du Sud, apportent un appui technique et financier à ce projet, ont aussi salué l’aboutissement heureux de cette étude.

Alister Makila

Non classé