RDC-CENI:Optimiser les chances de succès du processus électoral avec l’implication des chefs coutumiers

RDC-CENI:Optimiser les chances de succès du processus électoral avec l’implication des chefs coutumiers

Spread the love

Kinshasa,29 Novembre 2022(TOP243NEWS).-
Le 2e Vice-président de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), Didi Manara Linga, s’est entretenu avec une délégation des chefs coutumiers de la province du Sud-Kivu, conduite par Mwami Kabare Rugemanizi II, responsable de la chefferie de Kabare, par ailleurs président provincial de l’Alliance des autorités traditionnelles du Congo.

Au cours de cette entrevue, le 2e Vice-président de la Centrale électorale et ses interlocuteurs ont examiné les modalités pratiques de leur accompagnement tout au long de l’opération d’enregistrement et d’enrôlement des électeurs prévue en décembre 2022.

« Notre province traverse une situation particulièrement préoccupante liée à la présence d’un mouvement qui sème le trouble et la désolation sur la partie Est de notre pays causant l’insécurité des populations.

Il y a quelque temps, nous avons été reçus par le 1er Vice-président accompagné du Rapporteur adjoint et du Questeur adjoint pour leur faire part de nos inquiétudes en rapport avec l’organisation des élections.

Grâce à Dieu, le calendrier électoral a été publié le samedi 26 novembre 2022 et il était question que nous rencontrions ce jour le 2e Vice-président pour examiner avec lui les modalités pratiques de l’accompagnement des chefs coutumiers du Sud-Kivu tout au long de ce processus d’identification et d’enrôlement des électeurs, mais aussi de sensibilisation jusqu’aux scrutins », a indiqué Mwami Kabare Rugemaninzi II.

Avant de réaffirmer la ferme détermination de ces auxiliaires de commandement que sont les chefs coutumiers en vue d’optimiser les chances de succès de tout le processus électoral par leur implication.

« Le 2e Vice-président a chaleureusement salué notre démarche, d’autant que les chefs coutumiers ont toujours œuvré aux cotés de la CENI, comme partenaires. Et il a dit qu’il comptait réellement sur notre implication aussi bien pour la protection du personnel que du matériel dans nos entités.

Bien au-delà, la collaboration devra s’étendre également aux autres services de sécurité mis à la disposition des responsables des chefferies que nous sommes.

Nous allons nous employer à travailler en synergie, comme par le passé, avec les représentants locaux de la CENI, au niveau des groupements, chefferies et secteurs ainsi qu’avec les services de sécurité, en vue d’optimiser les chances de succès de tout le processus électoral, a-t-il conclu.

MPM

ACTUALITE SOCIETE