vendredi, février 23Top2043news.com

RDC:Crise sécuritaire dans l’Est au centre d’échange entre Félix Tshisekedi et Jean-Pierre Lacroix

Spread the love

Kinshasa,7 Février 2024 (TOP243NEWS).-Le Président de la République démocratique du Congo Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a échangé avec Jean-Pierre Lacroix, Secrétaire général adjoint de l’organisation des Nations Unies (ONU) en charge des opérations de paix, sur le plan de désengagement de la Mission de l’ONU pour la stabilisation en RDC (MONUSCO) et la situation sécuritaire dans l’Est du pays le mardi dernier.

« Nous travaillons activement en commun pour faire en sorte que les objectifs d’un désengagement réussi soient atteints « , a déclaré Jean-Pierre Lacroix au sujet du départ progressif de la MONUSCO entériné l’année dernière par le Conseil de sécurité de l’ONU.

Selon M. Lacroix, ce plan de désengagement prévoit dans sa première phase la province du Sud-Kivu. Au Nord-Kivu, il affirme que la MONUSCO et les Forces armées de la RDC (FARDC) ont un programme d’opérations en commun. » Dans la région Goma-Sake, nous travaillons très étroitement ensemble. Nous nous sommes convenus de renforcer ce travail en commun », a-t-il dit.

« Nous sommes déterminés du côté de l’ONU à faire en sorte que la communauté internationale, le Conseil de Sécurité, à qui nous allons faire rapport de manière très régulière, soient alertés des dangers de la situation sécuritaire dans l’Est de la RDC », a rassuré M. Lacroix.

 » Nous avons également exprimé notre disponibilité afin que la MONUSCO puisse apporter un soutien à la mission de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC) en RDC, la SAMIDRC », a-t-il rajouté, précisant tout de même que cette décision dépendait du Conseil de sécurité des Nations Unies auquel des recommandations et des suggestions seront faites.

Le Secrétaire général adjoint de l’ONU a également indiqué qu’il était important que les Processus de paix de Nairobi et Luanda soient redynamisés dans un contexte où la situation sécuritaire continue à s’aggraver.

À cette audience, Jean-Pierre Lacroix était accompagné de la Représentante du Secrétaire général de l’ONU en RDC, Bintou Keïta.

Mike Pakoto.

%d blogueurs aiment cette page :