dimanche, juillet 21Top2043news.com

RDC:Les eaux du fleuve Congo ont inondé quelques avenues au quartier Kingabwa

Spread the love

Kinshasa, 5 Janvier 2024 ( TOP243NEWS).- Les eaux du fleuve Congo ont inondé quelques rues au quartier kingabwa dans la commune de limete , Nous sommes précisément sur l’avenue du fleuve , les habitants de ce coin de la ville vivent dans les eaux et vivre du jour au jour dans ce condition ressemble à une punition.

Pour errer dans ce coin de Kinshasa, il faut monter à bord d’une pirogue et donc femme , homme et jeune sont soumis à cet exercice qui ne finit pas toujours en beauté pour quelques uns c’est à dire quelques uns finissent dans les eaux .

Depuis les inondations des eaux du fleuve Congo les habitants ont perdu plusieurs bien dont notamment les appareils électroménagers, les meubles etc …

Face à cette situation une habitante du quartier demande l’aide des autorités compétentes :

“Nous n’avons nul part où aller , nous demandons aux autorités de trouver une solution pour nous , nous restons dans ce condition avec les enfants “ déclare Madame Mamie avec son bébé en main .

Quid des inondations causées par les eaux du Fleuve ?

Dans un communiqué officiel , la Régie des voies Fluviales (RVF) a annoncé à la connaissance du public la crue exceptionnelle du fleuve Congo et ses affluents en cette fin d’année 2023.

“le résultat de la mesure de jaugeage du fleuve Congo réalisé entre Kinshasa et Brazzaville en date du 27 Décembre 2023 est de 73209,101 m. avec 5,91 m de niveau d’eau à la station principale d’échelle limnimétrique de Kinshasa port public.
Au vu de l’évolution exceptionnelle du niveau d’eau du fleuve Congo (5,94 m en date du 28/Décembre/2023) et l’allure de la remontée des eaux qui se rapproche de celle de 1961 (6,26 m), la RVF alerte les autorités publiques et la population à prendre les dispositions qui s’imposent afin de se prémunir de ces inondations qui touchent la quasi-totalité de la plaine inondable de Kinshasa menaçant les activités économiques, les populations riveraines, et exposant la population aux pertes en vie humaines et biens ainsi qu’aux maladies d’origines hydriques.” Peut-on lire dans le communiqué.

Jevic Ebondo.

 

%d blogueurs aiment cette page :