RDC-Securite:Le Premier Ministre s’est entretenu avec les forces vives, les humanitaires et les animateurs des institutions en veilleuse de la province de l’Ituri

RDC-Securite:Le Premier Ministre s’est entretenu avec les forces vives, les humanitaires et les animateurs des institutions en veilleuse de la province de l’Ituri

Spread the love

Bunia,22 Septembre 2022(TOP243NEWS).-Déterminé à avoir une nette situation de l’état de siège dans la province de l’Ituri, le Premier Ministre, Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge, a consacré la journée de ce jeudi à Bunia, aux échanges avec les différentes couches socioprofessionnelles de l’Ituri dont les forces vives, les partenaires humanitaires, les animateurs des institutions provinciales en veilleuse notamment le gouvernement provincial et les députés provinciaux qui n’exercent plus depuis la mise en œuvre de l’état de siège.

Devant la presse, le président de la Coordination de la Société civile, a salué l’annonce du démarrage sous 48 heures des activités du PDDRC-S (Programme de désarmement, démobilisation, relèvements communautaire, réinsertion et stabilisation). C’est l’une des décisions qui découlent, à cette étape de l’Ituri, de la tournée de suivi et évaluation que le chef du gouvernement effectue.

« Le Premier Ministre est tout à fait d’accord avec ce qu’a dit la population sur l’état de siège. Les grandes décisions auraient été prises bien avant, malheureusement, il y a eu les incidents de Bunagana. Comme les demandes persistent, il a promis que les réponses idoines seront données.

 » Nous croyons à ça parce que ne pas tenir compte de la population de l’Ituri, serait ne pas prendre en considération les populations de l’Ituri comme toutes les autres populations de la RDC. Pour les groupes armés, il y a le Programme DDRC-S qui va commencer. Le Coordonateur national du PDDRC-S nous a dit qu’il venait de recevoir des réponses encourageantes du gouvernement. Selon lui, dans 48 heures les affaires vont commencer. Nous allons suivre ça », a déclaré Dieudonné Lossa Dhekana, Coordonateur provincial de la Société civile forces vives de l’Ituri.  

Avec les acteurs humanitaires, le Premier Ministre s’est engagé à œuvrer à leurs côtés pour plus d’actions sur le terrain en faveur des déplacés. Les acteurs humanitaires évaluent à 1,6 million de personnes qui ont besoin de l’assistance humanitaire.

« Nous sommes un comité restreint des acteurs humanitaires de l’Ituri. La situation humanitaire en Ituri nécessite la contribution de tous les acteurs, y compris les efforts du gouvernement. Egalement, nous les acteurs humanitaires, nous devons continuer à travailler avec le gouvernement pour ceux qui sont dans le besoin d’assistance humanitaire.Monsieur le Premier Ministre s’engage à renforcer les actions pour permettre à ceux qui ont fui leur domicile de pouvoir les regagner », a confié Emmanuel Cestin, le responsable en Ituri de OCHA, et porte-parole de la délégation.

Par la suite, le Chef du Gouvernement s’est entretenu avec le gouvernement provincial et les députés provinciaux dont les institutions sont en veilleuse depuis la mise en œuvre de l’état de siège. 

Avant de s’envoler pour Goma, bouclant sa mission entamée le mercredi 21 septembre à Bunia, le Premier Ministre a visité les travaux de modernisation de la piste de l’aéroport de Bunia. Ici, le Gouvernement finance l’allongement de la piste qui doit passer de 1850 mètres à 2500 mètres de longueur et de 30 à 44 mètres de largeur.

Le Chef du Gouvernement a  entamé, le mercredi 21 septembre, sa troisième tournée de suivi et évaluation de la mise en œuvre de l’état de siège en Ituri et au Nord-Kivu. Finie l’étape de l’Ituri, il se dirige, à présent, vers le Nord-Kivu rappel-t-on.

MPM

A LA UNE SECURITE