dimanche, juillet 21Top2043news.com

RDC -Securite:Manifestations hostiles à la Monusco,une séance de travail présidée par le Premier Ministre et le SGA de l’ONU chargé des opérations de maintien de la Paix

Spread the love

 By MPM

Kinshasa,31 Juillet 2022(TOP243NEWS).-Le Premier Ministre, Jean-Michel Sama Lukonde, a présidé une séance de travail, le samedi à la Primature, centrée  sur les événements malheureux de la semaine qui ont occasionné des morts des Congolais et des casques bleus.

Jean-Pierre Lacroix, Secrétaire Général adjoint de l’ONU chargé des Opérations de maintien de la Paix, a remercié le Premier Ministre et le Gouvernement pour des mesures qui avaient été prises pour renforcer la sécurité dans les différentes localités affectées, tout en soulignant la nécessité de renforcer la coopération entre l’ONU et le Gouvernement congolais au regard des manifestations hostiles à la Monusco.

 » D’abord c’était l’occasion de rendre hommage à toutes les victimes des violences de ces derniers jours. Les victimes congolaises, les victimes aussi parmi nos collègues de la Monusco et d’examiner ensemble les moyens de faire en sorte que cela ne se reproduise pas mais de faire toute la lumière aussi sur les événements qui se sont déroulés, qui sont tragiques.

Nous sommes convenus de faire en sorte non seulement que les responsabilités soient établies mais également que cela ne se reproduise plus à l’avenir. J’ai remercié le Chef du Gouvernement des mesures qui avaient été prises pour renforcer la sécurité dans les différentes localités affectées pour suivie Jean Pierre la Croix.

Nous avons d’une manière générale évoqué la nécessité de renforcer la coopération entre le Gouvernement et la Monusco à tous les niveaux, la coordination qu’il s’agisse du soutien aux efforts diplomatiques en cours qui sont absolument indispensables dans ce processus de Naïrobi, de Luanda, puisque nous avons une situation qui a une dimension de crise, des tensions régionales qui se superposent à des tensions locales, un contexte national particulier.

Donc, nous sommes convenus de renforcer notre coordination sur ces dimensions, sur la dimension sécurité, mais également sur la communication. Parcequ’il est important que nous parlions d’une même voix et nous travaillions ensemble à lutter contre la désinformation, les manipulations, les appels de la haine, les incitations des violences qui, malheureusement, sont trop souvent présents dans les réseaux sociaux et ailleurs », a fait savoir le Secrétaire Général adjoint de l’ONU chargé des Opérations de maintien de la Paix.

Par ailleurs Jean-Pierre Lacroix a rappelé que l’action de la Monusco en RDC s’incrit dans le plan de transition qui a été négocié avec le Gouvernement.

« Notre action s’incrit dans le plan de transition qui a été négocié avec le Gouvernement et qui fixe un cap. Ce cap pour nous c’est le soutien total à la restauration de l’autorité de l’Etat dans les régions affectées de l’Est du Congo où la Monusco est présente de manière à faire en sorte que l’objectif soit atteint, que l’autorité de l’Etat soit pleinement assurée, que la Monusco puisse se retirer dès que possible. Je remercie le Premier Ministre. Je remercie les membres du Gouvernement qui sont à nos côtés », a-t-il conclu. 

Cette séance de travail à laquelle ont pris part le Vice-Premier Ministre en charge des Affaires Étrangères, le Ministre de la Communication et Médias, le Vice-Ministre de l’Intérieur, la Vice-Ministre de la Défense, la délégation de la Monusco avec à sa tête le secrétaire général adjoint de l’ONU chargé des opérations de maintien de la paix, la Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations-Unies en RDC et Cheffe de la Mission des Nations Unies pour la Stabilisation en RDC ( Monusco), le chef d’Etat-Major Général des FARDC, le représentant du Commissaire général de la PNC, ainsi que quelques membres du cabinet du Premier Ministre rappel-t-on.

%d blogueurs aiment cette page :