RDC-Parlement: Modeste Bahati est arrivé à Kisangani ce jeudi pour accueillir la dépouille mortelle de Patrice Emery Lumumba

RDC-Parlement: Modeste Bahati est arrivé à Kisangani ce jeudi pour accueillir la dépouille mortelle de Patrice Emery Lumumba

Spread the love

By MPM

Kisangani,23 Juin 2022(TOP243NEWS).-
L’Aéroport de Bangoka était en effervescence ce jeudi à la suite de l’arrivée à Kisangani, du Président du sénat, Modeste Bahati Lukwebo.

C’est tôt le matin que le site aéroportuaire a été pris d’assaut par les membres des partis politiques affiliés à l’Union sacrée de la nation (USN). Leurs chants et danses en continu tranchaient avec le calme habituel qui, généralement, caractérise cet espace périphérique.

C’est à 11H47′, heure locale, que l’Airbus de Congo Airways transportant le Chairman de la Chambre Haute du Parlement s’est posé sur la piste de l’aéroport. Après salutations du Gouverneur, Maurice Abibu Sakapela, des Conseillers à la Présidence, Robert Ekaya et Mme Goretti Lusamba et de quelques autorités civiles et militaires de la Province, le Président Modeste Bahati a eu droit aux honneurs militaires.

Se livrant à la presse après épuisement du rituel protocolaire, le Représentant du Chef de l’Etat chargé de l’accueil, ce vendredi 24 juin, des reliques du Héros national à Kisangani ne s’est pas privé d’éloges sur la personnalité du premier Premier Ministre du Congo indépendant.

« Patrice Lumumba a été un modèle, il a été dynamique. Il savait défendre l’intérêt général et il est mort pour ça. Il faut que cela nous interpelle d’abord nous dirigeants parceque la responsabilité nous incombe, mais aussi, le peuple qui doit toujours être derrière nous pour nous pousser à bien faire et à nous sanctionner en cas de besoin », a-t-il indiqué.

Pour lui, l’itinéraire emprunté par les reliques depuis la Belgique jusqu’à leur rapatriement au pays, procède d’une volonté de partage d’un moment certes douloureux, mais aussi, historique à plus d’un titre. Et d’ajouter : « Nous avons tenus à ce que le peuple congolais puisse se souvenir, une fois de plus, de ce Grand homme dont la réputation a franchi les frontières nationales ».

Puis, le Président du Sénat et sa suite ont rejoint le cortège qui, en un temps deux mouvements, s’est aussitôt ébranlé vers le Centre ville, salué au passage, par une foule enthousiasmée amassée le long de la route.

A LA UNE POLITIQUE